10. Celui avec la Faucheuse étourdie.

0
971

Si bien installée que je suis dans mon fauteuil, alanguie, le menton posé au creux de ma main, je fais soudain un bon et écarquille grand les yeux en entendant une voix caverneuse sortant directement de mon PC.

Oh, mon Dieu ! Oh, mon Dieu ! Je vais être en retard !

A bien y réfléchir par la suite, entendre cet être blasphémer aurait dû me faire sourire, mais sur le moment, je n’en menais pas large et n’ai dit mot ; ce qui n’était pas très poli.

Excusez-moi… J’ai peur d’être en retard… Je recherche Donna Delgado. Vous savez peut-être où je peux la trouver ? Une jeune et jolie rousse, peintre, créée en juillet 2014, pendant la Démo des Sims 4. Enfin… Elle doit être âgée, maintenant, je suppose.

Sous le soleil brûlant d’Oasis Spring, la Faucheuse parcours sa tablette quelques instants et, réalisant son erreur de sauvegarde, se tape bruyamment le front avec sa main osseuse.

Ah mais non !  C’est idiot. 

Elle a un petit rire gêné, que j’imagine plus que je ne vois, avec son visage dans l’ombre de sa capuche.

– Je me suis trompée de Legacy… Je n’ai rien dit. Je vous prie de m’excuser ! Je reviendrai une autre fois, d’accord ? A bientôt !

Sur ce, elle tourne en quelque sorte les talons sans attendre de réponse.

25-11-2014_07-11

Je bredouille gauchement un « à bientôt ! » pas très convaincant mais elle est déjà loin et ne m’entend pas. Je clique ensuite fébrilement sur l’icône de Willow Creek pour retourner chez Sam et Alice. Mais… Ils ne sont pas chez eux ! Petit moment de panique. Pas au Central Perk, ni au restaurant Le Lagon…

En poussant un soupir de soulagement, je les retrouve au Cherry Blossom Festival, le grand parc du centre ville.  Comme à son habitude, Alice peint. Samuel la rejoint et aussitôt, elle sourit.

29-10-2016_16-15-21

29-10-2016_16-17-03

La Faucheuse n’est qu’un mauvais souvenir, mais je pense quand même à ma pauvre Donna… Je verrai ça plus tard. Je secoue la tête et m’approche pour écouter Alice et Sam. Je les vois se diriger main dans la main vers un échiquier pour entamer une partie. Avant de commencer, Samuel se jette à l’eau.

Et si nous allions visiter la propriété Von Haunt, à Windenburg ? 

29-10-2016_16-06-57

Il a les yeux brillants.

J’ai une surprise… commence t-il.

Puis, d’un air malicieux, il ajoute :  Et ce sera la pleine lune… 

29-10-2016_16-08-37

Samuel est un extra-terrestre, Alice le sait maintenant. Elle en reste sans voix. Serait-il aussi un loup-garou ?

29-10-2016_16-10-34

Tu n’as pas peur, au moins ? demande t-il, amusé.

Elle se ressaisit.

Il me tarde d’y être…  répond-elle avec un petit sourire en coin.

29-10-2016_16-11-40

Le soir venu, Samuel part pêcher, pendant qu’Alice prépare une salade de fruits pour le dessert.

30-10-2016_09-39-39

Il s’arrête un instant, savourant la quiétude autour de lui ;  puis observe la belle demeure qui fait tant rêver Alice, de l’autre côté de la rive. Il l’imagine, belle dame sortant sur le perron, ses petits-enfants se disputant sa main. Lui serait assis au bord de la piscine, les regardant se chamailler. On entendrait par les portes-fenêtres ouvertes l’Ode à la joie, de la Neuvième Symphonie de Beethoven.

Il pousse un soupir de bien-être.

30-10-2016_09-37-33

La nuit est calme. On entend juste le chant ronronnant des grillons. Au loin, des canards glissent sans bruit sur l’eau. Samuel se surprend à rêver, lui aussi, et à croire en leur avenir.

Un jour, elle sera à nous, à notre famille. Mais d’abord, la surprise… C’est pour très bientôt. Alice… 

30-10-2016_09-43-59

Il ne dit plus rien, laissant l’écho du prénom d’Alice imprégner tout son être.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here