7. Celui avec le premier jour du reste de sa vie.

5
3705

Cette nouvelle vie ne change rien : comme tous les jours depuis sa plus tendre enfance, Alice se réveille tôt. Elle regarde tendrement Samuel, encore assoupi, et se faufile à pas de loup hors de la chambre. Elle veut peindre, mais s’inquiète un peu. Elle n’a vu qu’un chevalet dans la maison, et aucun pinceaux.

Peindre sans pinceaux, ça va être compliqué, se dit-elle en fronçant les sourcils.

Le chevalet de bois paraît solide. Elle imagine une toile blanche, pas trop grande, juste assez pour s’entraîner. La toile apparaît, les pinceaux aussi, couverts de peinture. Alice ouvre des yeux ronds et commence à peindre, ravie.

peinture

Inspirée, Alice peint sans s’arrêter et dans un pop ! mystérieux, la toile est vendue contre quelques simflouzes.

Ce monde n’en finit pas de m’étonner, pense t-elle en découvrant un canapé blanc.

Comme Samuel dort toujours, pour ne pas le réveiller, elle va s’asseoir. Cependant…

Alice ?

Elle lui offre un sourire éclatant.

il arrive

Pour toute réponse, il la serre dans ses bras, le nez enfouit dans son cou. Elle sent bon, un mélange de bergamote, de rose et de jasmin.

câlin devant le canapé

L’effet de surprise prend des allures de coup de foudre…

premier bisou

… De tendres envies…

gros bisou

… et d’une violente passion, aussitôt assouvie.

coeur au lit

au lit

Sans le savoir, Alice et Samuel partagent leur pensée : cette journée commence bien. La première de leur vie, et la première d’une longue série.

Partager
PrécédentCherry Blossom Festival
SuivantBurton

5 commentaires

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here